"Au pair" aux USA, en quoi ça consiste?

En février 2016 je me suis envolée pour les Etats-Unis d'Amérique dans le cadre d'un contrat d'"Au pair" par le biais de l'agence Calvin-Thomas

 

Mais concrètement être "Au pair" qu'est ce que c'est?

 

Le terme "au pair" est français d'origine et est utilisé comme tel dans le monde. Il désigne des jeunes (filles et garçons), âgés de 18 à 30 ans (la limite d'âge variant selon les pays d'acceuil) qui partent pour une durée précise et limitée (pouvant souvent être renouvelée) dans un pays étranger, dans le cadre d'un échange culturel et afin d'apprendre ou de perfectionner un autre language.

 

Dans le cadre de ce programme nous sommes nourris et logés au sein d'une famille, en échange de quoi, nous nous occupons de leur enfants. En outre, nous sommes amenés à suivre quelques heures de cours.

 

Nous pouvons travailler jusqu'à 45 heures par semaine et 10 heures par jour (durées maximales hébdomadaire et quotidienne (en principe)). Nous recevons pour cela une contrepartie financière fixe de 195,95$ par semaine (montant en vigeur aux USA). De plus nous avons deux semaines de congés payés (minimum).

Cela semble donc plutôt alléchant : être nourri, logé et recevoir une compensation financière pour s'occuper d'enfants aux Etats-Unis.

 

En ayant vécu cette aventure, j'ajouterai toutefois quelques nuances (ceci n'est que mon point de vue).

* le logement : il s'agit ni plus ni moins d'une collocation avec ses patrons sur son lieu de travail.  Un manque d'indépendance peut donc se faire sentir. Bien sûr cela peut très bien se passer et c'est très souvent le cas. Pour ma part je me sentais très à l'aise mais ça restait "chez eux".

*les enfants... le mythe de l'enfant roi aux Etats-Unis n'en est pas un! Ceci n'est pas une généralité évidemment, mais la différence d'éducation est assez importante. On a l'occasion de pratiquer notre patience :). (Si vous êtes à l'aise en anglais, une maman américaine, Pamela Druckermann qui vit désormais en France a écrit un livre à ce sujet : "Bringing up bebe".)

*le quotidien : Notre journée est rythmée par les activités et besoins des enfants. C'est à dire que notre emploi du temps est sensiblement le même pendant un an et ne comporte pas de gros challenge, d'autant plus quand on s'occupe d'un bébé. Si travailler avec les enfants n'est pas une vocation, vous aurez vite l'impression d'avoir "fait le tour" et ce même si vous les aimez ces petits. C'est pour cela qu'il est important d'avoir des amis, de sortir et surtout, de voyager! Un petit week-end par-ci par-là et nous revoilà d'aplombs pour les semaines à venir!

Mais alors, on part ou non en tant qu'au pair?

OUI ! Je conseille à tous ceux qui hésitent de se lancer! Il faut essayer! Partez posititif!

En ce qui mon concerne, partir en tant qu'Au pair a été la meilleure décision que j'ai prise jusqu'à présent.

Malheuresement certaines familles d'acceuil abusent du programme et ne respectent pas le contrat. Dans ce cas sachez qu'il est possible de changer de famille dans le cadre d'un "rematch".

De plus, sur place des conseillères sont là pour nous aider (en principe), ainsi qu'une importante communauté d'Au pair (sur facebook notamment). Enfin, quoi qu'il arrive, nous avons des droits à faire valoir.

 

Alors oui tout ne sera pas toujours rose. L'éloignement géographique n'est pas toujours évident à vivre. Dans des moment de déprime, un coup de téléphone ne remplace pas un vrai contact aves ses proches.

Et puis la vie continue, on manque certains événements comme des fêtes de familles, des anniversaires, des mariages, des naissances...

 

Alors oui ça peut arriver des coup de blues et de mal du pays. Ce n'est pas parce que nous sommes aux Etats-Unis que tout est magique tous les jours. Il y a des hauts et des bas.

 

Mais cette aventure offre tellement en contrepartie. J'ai eu l'occasion de découvrir des gens du monde entier qui m'ont énormément apporté. J'ai trouvé ici des gens chaleureux, souriant, des personnes de tout horizon, des personnes qui me voulaient du bien. J'ai créer des liens uniques. J'ai maintenant des contacts au quatre coins du monde. J'ai voyagé, j'ai vu des paysages à couper le souffle, j'ai vu des endroits aussi bien magiques que surprenants qui resteront dans ma mémoire. J'ai fait des choses que je n'aurai jamais imaginé. Et surtout j'ai appris a me connaitre davantage. J'ai  évolué dans un environnement nouveau auquel j'ai dû m'adapter. Aller voir ce qu'il se passe ailleurs permet de relativiser beaucoup de choses et de voir la vie sous un autre angle.

(Je tiens encore une fois à rappeler que cela est ma propre expérience. chaque histoire est différente.)

La suite de mes aventures aux Etats-Unis à suivre! :)

Écrire commentaire

Commentaires: 2
  • #1

    Estelle (mercredi, 08 février 2017 15:05)

    Une fois de plus, hâte de lire la suite.
    Je n'ai qu'un regret, celui de ne pas avoir pu te lire plus tôt!

  • #2

    Corinne (vendredi, 10 février 2017 04:50)

    super intéressant et bien écrit. Hâte de lire la suite.
    et j'adore la photo des pieds :=)