Le régime végétarien

 

 

Avant d'aller plus loin dans ce sujet, il me semble important de définir ou redéfinir en quoi un régime végétarien consiste.

 

Beaucoup de confusions persistent entre "végétarien", "végétalien", et "vegan".


 

Un végétarien ne consomme aucune chair animale, poisson y compris, mais s'autorise les produits laitiers ou des œufs par exemple. (Beaucoup pensent qu'un végétarien consomme du poisson mais dans ce cas il s'agit d'un pesco végétarien.)

 

Un végétalien quant à lui ne consomme ni chair animale, ni aucun aliment provenant des animaux tels que le lait, les œufs, le fromage, le miel...


Un vegan ne consomme et n'utilise aucun produit issue de l'exploitation animale. Que ce soit alimentaire ou non. Ni viande, ni lait... et ne porte ni cuir, ni laine, ni miel, ni maquillage testé sur les animaux.... 

 

Pour ma part, je suis végétarienne depuis presque 4 ans. On pourrait dire que je suis végétarienne à tendance végétalienne. Mais ça m'embête car je n'ai pas envie de me coller une étiquette. Je suis certes végétarienne mais pas végétalienne non plus mais ça dépend... En gros je mange comme je le ressens. 

 

Pour en revenir au sujet principal de cet article qui reste tout de même le régime végétarien, les raisons pour lesquelles j'ai décidé de le suivre sont les suivantes : 

 

-Par respect des animaux. J'ai toujours eu une sensibilité envers eux. J'avais conscience du traitement infligé au cours de leur vie et dans les abattoirs, et venu un moment, il m'a été impossible de ne plus faire le lien entre ça et le bout de viande dans mon assiette. 

Alors vous pouvez me dire que ça dépend d'où provient la viande, que certains agriculteurs traitent les animaux correctement. Peut-être, mais c'est loin d'être une généralité et la finalité est la même: la mort.

Je ne voulais plus que quelqu'un meurt pour moi, pour mon plaisir, je ne voulais plus contribuer à cette industrie qui respectent de moins en moins les animaux pour faire de plus en plus de profit.

 

- Pour l'environnement. Consommer de la viande pollue énormément. L'élevage demande une quantité importe d'eau, pour nourrir les animaux ainsi que les céréales qui serviront à les nourrir. Moins d'élevage d'animaux permettrait donc d'économiser une quantité conséquente d'eau.

De plus une grande partie de la déforestation est du à l'élevage car les forêts sont déboisées pour obtenir de nouveaux pâturages pour les céréales destinées à nourrir les animaux. 

 

Quel a été mon déclic? Je n'ai jamais été une grande amatrice de viande mais j'en consommais tout de même régulièrement. Je me souviens avoir l'eau à la bouche quand mon père préparé des cordons bleu... Pourtant il m'était dur de voir un lapin entier dans mon frigo en attente d'être cuisiné....

Mon déclic a été d'arrêter de pratiquer le "spécisme" en arrêtant de justifier la mort d'un animal par rapport à un autre. Pourquoi est-il admis de manger un veau et non pas un cheval? Je ne prenais plus de plaisir à en manger. 

 

A ce jour, je ne consomme toujours ni viande ni poisson, et j'ai également réduit les laitages et œufs, que je ne compte pas totalement arrêter pour l'instant. Mon année aux Etats-Unis a eu une grande influence sur mon alimentation.

 

Au niveau de ma santé, je n'ai vu que des impacts positifs. En course à pied notamment, je sens une meilleure récupération après l'effort. De plus, j'ai depuis couru entre autre deux semi-marathons, un trail de 27km et un marathon est en préparation.  

 

Au niveau de mon entourage proche, je n'ai jamais eu aucun soucis, ça a très bien été accepté. Evidemment il y a toujours les petites blagues à ce sujet, mais rien de méchant. Beaucoup de gens sont également vraiment intéressés par ce sujet, et sont curieux d'en savoir plus. 

 

Certaines personnes se sentent sur la défensive quand le sujet est abordé. Je ne juge pas les habitudes alimentaires des autres, il ne faut pas oublier que je n'ai pas été comme ça toute ma vie et que j'ai apprécié ne pas être jugé par ceux qui l'étaient avant moi. 

Un jour quelqu'un m'a même demandé ce que je faisais pour sauver les enfants qui meurent de faim dans le monde quand cette dernière a entendu que j'étais végétarienne... 

 

 

 

Le régime végétarien est quelque chose de plus en plus commun mais en même temps il y a encore beaucoup d'idées reçues et de préjugés à ce sujet. Ceci n'est que mon point de vu à ce sujet. Si vous souhaitez en savoir plus sur ce mode de vie, je me ferai un plaisir d'en discuter davantage :).

 

Écrire commentaire

Commentaires: 2
  • #1

    Corinne (mardi, 11 avril 2017 05:44)

    Très bon article, c'est vrai qu'une explication était nécessaire, j'ignorai les différences! Merci!
    Je t'admire beaucoup, aimerai avoir le courage d'en faire autant, mais, même si je culpabilise, je me trouve toujours des excuses... En attendant LE déclic...

  • #2

    Coralie (mardi, 11 avril 2017 09:35)

    Intéressant cet article !!! Continue sur cette lancée Ahah